Brésil #5: Man vs Guides vs Wild

Où ça : Salvador > Lençois > Parque Nacional Chapada Diamantina

map 5

 

En bref : du trekking, de l’eau douce, des blessures physiques mais un mental toujours aussi solide, des cascades en cascade.

Les chiffres : 19h de marche, 1 cheville, 1 appareils, 5 134 guides

« Il arrive une époque où, ayant beaucoup lu, il reste encore à lire le livre de la nature, toujours riche, fécond, et ouvert à tous ceux qui veulent y puiser. » Pierre-Jules Stahl

Forts de cette très juste citation de P-J et comme on est globalement assez ouverts pour puiser des trucs, on s’est  dit qu’un petit séjour au vert nous ferait le plus grand bien après la fougue de Salvador…Bref on est partis à la montagne !

 

CHAPITRE I : Lençois, une affaire de guide

Enfin la montagne…pas vraiment : A 7h de Salvador, le village de Lençois qui sera notre camp de base pour les prochains jours (on rentre immédiatement dans du vocabulaire technique « de montagne » comme vous pouvez le constater), se situe à seulement 400m d’altitude au jugé.

En revanche, et si on parvient à faire abstraction des 40° à l’ombre, l’impression est vraiment celle d’un petit village de montagne en été : mignon, tranquille, tout en pierre, traversé par un petit ruisseau….et avec une densité de 7 « guides » par m2 #JeSuisGuide

debrief 5 (2)

Les tarifs des guides étant de minimum R$150 par personne pour la journée (soit pas moins de l’équivalent de 10 repas), on s’est dit qu’ils essayaient de se payer notre tête et on a décidé de (comme d’habitude) nous débrouiller seuls avec notre b*** et notre couteau.

Tous contents de notre courageuse décision, nous voici lancés sur les sentiers de la Chapada Diamantina. Oui mais voilà … ce petit trafic (n’ayons pas peur des mots !) est quand même relativement bien organisé ! Voici en quelques points la stratégie locale :

  • de carte détaillée, IGN ou juste de cartes topographique, tu ne vendras point
  • a tout étranger ayant eu l’insolence de penser qu’il pourrait se débrouiller seul, jamais tu ne donneras la moindre indication
  • le chemin jamais tu ne marqueras d’un signe quelconque
  • sur les rochers tu circuleras pour éviter le traçage d’un chemin au fil du temps

Bref, nous avons commencé une partie de course d’orientation géante dans un des plus grands parcs nationaux au monde. On avait bien dans l’idée de suivre quelques groupes dans les passages « délicats » mais ces fourbes de guides semblaient connaitre l’astuce et nous laissaient innocemment passer devant eux, en proposant une « petite pause » à leur groupe.

Néanmoins, en fiers représentants de notre espèce et devant l’impératif de la situation, nous développons vite une technique de survie nous permettant de « lire » la bonne direction dans l’usure de la roche : une technique qui se révélera malheureusement assez fiable pour ne pas être abandonnée et assez aléatoire pour nous permettre de nous égarer de façon répétitive.

 

CHAPITRE II: du trekking pas pour les mauviettes

Au final, on s’est quand même bien régalés avec 3 randonnées en 3 jours et 19h de marche dans des paysages alternant entre forêts denses, piscine naturelle, hauts plateaux, cascades, canyons. En fait le mieux c’est encore de vous montrer tout ça

 

debrief 5 (1)
En voici un échantillon mais si ça vous plait, il y en a plus dans la rubrique Images: https://jppjv.com/portfolio/bresil-5-lencois/

On l’a dit, il nous est quand même arrivé quelques aventures durant ces 3 jours. Soyons honnêtes elles se sont principalement résumées à ces échanges :

  • Ada : « Attends, les traces là sur le rocher elles sont où ?
  • Adrien : tu crois qu’on s’est encore plantés ?
  • Ada : oui
  • Adrien : on retourne sur nos pas alors
  • Ada : ah voilà ! ici la roche est plus usée, c’est par là ! »

Mais le 3ème jour il faut le dire : on a vu les choses un peu trop en grand. Après 2h de marche sur une grande dalle inclinée à 40° en montée en plein soleil, puis 1h à travers les buissons qui ont ruinés nos jolis mollets délicats, et 30min dans des rochers relativement verticaux, BIM c’est la tuile !! Adri (on l’appelle cheville en mousse dans le milieu) se tord la cheville. Alors tous à vos calculettes : 2+1+0,5 = 3,5.

Nous voilà donc à 3,5h du village avec un des 2 membres les plus importants de l’équipe de 2 que nous formons qui ne pose plus vraiment le pied droit par terre. #onestdanslamerde! 

Heureusement la nature fait bien les choses (on bien lu le livre de la nature) et à 50m il y a une belle rivière fraîche qui va anesthésier tout ça. L’anesthésie fonctionne, bon Ada a la mauvaise idée de laisser l’appareil photo prendre un bain lui aussi mais celui-ci aura le bon goût de ne pas tirer la couverture à lui et de re-fonctionner dans la soirée.

Nous finissons par nous payer un déjeuner avec vue panoramique #onlabienmerité  et on attaque le retour en croisant les orteils que l’anesthésie de la cheville tienne jusqu’au bout. La journée se termine sur une touche ludique dans une piscine naturelle d’eau potable avec courants (en fait semi-potable l’eau mais on vous épargne les détails)

Un debrief somme toute assez court mais l’important c’est de participer 😉

 

Au programme du prochain débrief : à la découverte des cariocas en famille, une expérience « A l’Etat Sauvage » et quelques tortues par-ci par-là.

3 réflexions sur “Brésil #5: Man vs Guides vs Wild

    • La cheville d’Adri a tenu mais elle est toujours un peu douloureuse si nous marchons trop longtemps.
      Sinon il faut rendre a César ce qui est à Cesar 😊 nous écrivons les articles à 4 mains et celles d’Adri sont en grande partie a l’origine de la tonalité de nos articles 😉

      J'aime

  1. bravo Ada quel courage, nous espérons que la cheville d’Adrien ne l’empêche pas trop de cavaler. Quel beau voyage et quel humour.

    ________________________________

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s